Notre héritage

Royal Dutch existe depuis plus de 200 ans. Ce qui a commencé comme un bistrot-brasserie local est aujourd'hui une marque mondiale, reconnue pour sa qualité exceptionnelle.

Notre héritage

Royal Dutch existe depuis plus de 200 ans. Ce qui a commencé comme un bistrot-brasserie local est aujourd'hui une marque mondiale, reconnue pour sa qualité exceptionnelle.
[
1806

Des origines modestes


Tout a commencé en 1806, lorsque Jacob van Roessel a ouvert un bistrot-brasserie dans la ville néerlandaise de Tilburg.
Il s’agissait d’une petite brasserie et d’une malterie situées dans une ferme avec une auberge dont l’enseigne comportait un cor postal. L’auberge était le lieu où tout le monde se réunissait : certains attendaient l’arrivée de leurs colis dans le bureau de poste voisin, et d’autres partageaient leurs expériences de voyage.

[
1847

Une compagnie royale

Même la famille royale a visité le bistrot-brasserie. Une nuit de 1847, le roi des Pays-Bas Guillaume II se trouvait à Tilburg et, strictement incognito, y passa une nuit animée à boire avec ses compagnons. Quelques jours plus tard, accompagnée du son d’un cor postal, une lettre arriva à l’auberge. Expédiée par le roi, ce dernier y remerciait la brasserie Posthoorn pour sa bonne bière et l’agréable soirée qu’il y a passé.

[
1892

Modernisation

À partir de 1892, la brasserie Posthoorn se modernise en construisant des caves à glace, à bière et à levure spéciales. À l’époque, les agriculteurs locaux se pressaient aux portes de la brasserie avec des charrettes pleines de glace, taillée dans les fossés et les marais environnants. Il a fallu la cargaison de près de 1000 charrettes pour remplir la cave, et cette quantité de glace a permis à la brasserie de refroidir sa bière pendant la fermentation toute l’année.

[
1895

Fournisseur royal


En 1895, l’entreprise s’agrandit encore avec la construction d’une toute nouvelle brasserie avec une bouilloire, une salle des machines et une machine à vapeur. Cette même année, la brasserie Posthoorn a été nommée par la reine Emma comme titulaire d’un mandat royal et est devenue le fournisseur privilégié de la famille royale.

[
1984

Expansion mondiale

De là, la brasserie a rapidement élargi son horizon au marché d’exportation, le Royaume-Uni étant sa première destination. Pour souligner son origine et sa reconnaissance royale, sa marque a été rebaptisée Royal Dutch Post Horn. En l’espace de trois ans, cette bière d’une fraîcheur royale était disponible aux quatre coins des îles britanniques. Royal Dutch a même reçu un prix à l’exportation du premier ministre britannique Margaret Thatcher en 1984.

[
2018

Et la suite ?

Aujourd’hui, les bières Royal Dutch Post Horn sont appréciées dans plus de 70 pays. Partout dans le monde, les gens aiment fêter et créer des souvenirs inoubliables avec cette bière rafraîchissante – tout comme le roi Guillaume II l’a fait il y a tant d’années. Ce riche patrimoine et ces origines comme bistrot-brasserie en 1806 jouent un rôle clé dans les campagnes médiatiques de la marque./p>

Contact